NANTES.AVECLESEXILES.INFO

Informations autour des occupations pour les mineur.e.s exilé.e.s

Accueil > Blocus post-expulsion, le soutien des étudiant.e.s

Blocus post-expulsion, le soutien des étudiant.e.s


mardi 13 mars 2018

Censive et Château ont été expulsés le 7 mars, pendant les vacances scolaires. Ce lundi 12 c’était la rentrée pour les étudiant.e.s une assemblée générale s’est donc tenue à Censive et a décidée d’un blocus pour protester contre les expulsions des exilé.e.s et plus largement contre les interventions policières dans les universités.
En effet, si l’expulsion des bâti occupés par les exilé.e.s à Nantes s’est relativement "bien passée", à Bordeaux par exemple, les étudiant.e.s qui occupaient contre le plan Vidal ont été violemment expulsés (nombreuses blessures) et le dispositif de contrôle et flicage mis en place depuis est aberrant et inacceptable.

Ce matin du 13 mars donc, les étudiant.e.s solidaires des exilé.e.s ont bloqué le campus lettres et sciences humaines de l’université dès 6h.

Des chaises ont été sorties pour représenter l’absence de nos ami.e.s exilé.e.s qui vivaient ici.

Une assemblée générale s’est tenue, les étudiant.e.s en mouvement vont porter (entre autre) comme exigence à la présidence de l’université que soient restituées toutes les affaires de l’occupation, restées au château. Il y a notamment encore des matelas là bas, alors qu’on en manque cruellement sur la nouvelle occupation.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Événements


Fil info


19 juin

Suite à l’expulsion du squat du CAP44, rassemblement à 19h place Graslin.

30 mai

Aujourd’hui et depuis dimanche nous assurons la « permanence trottoir » pour garder le lien avec les habitants, pour expliquer ce qu’ils ce passent aux nouveaux arrivants et aux personnes qui passent. Mais aussi être présent face à la présence policière récurrente.

Comme c’est fatiguant c’est sympa d’avoir du relais :)

Listes de besoins