NANTES.AVECLESEXILES.INFO

Informations autour des occupations pour les mineur.e.s exilé.e.s

Accueil > Quid des occupations ? > Les soutiens

Les soutiens


Dans cette rubrique serons compilés les photos et les communiqués de soutiens aux occupations.
Liste des soutiens :

Le soutien est manifeste et grossit sur le campus

17 décembre 2017

Le soutien est manifeste et grossit sur le campus mais l’autorisation d’expulsion court toujours. Nous demandons à toute personne ou collectif souhaitant soutenir l’occupation d’interpeller rapidement les pouvoirs publics, grands absents de cette situation d’urgence. Ils ont l’obligation légale et les ressources pour mettre à l’abri, durablement, les personnes protégées sur le campus Tertre. Nous demandons un logement durable (au moins jusqu’à la fin de la trêve hivernale) et digne pour ces personnes, en particulier les mineur.e.s isolé.e.s qui ne sont pas concerné.e.s par les solutions proposées par le président de l’université, et l’application du droit français et international sur la protection des réfugié.e.s, demandeur.se.s d’asile et personnes sans abri.

... [+ Lire la suite]

Communiqué de quelques géographes

15 décembre 2017

Communiqué de quelques géographes suite à l’action du 15 décembre 2017 :

"Le GAG n’est pas une farce
Suite au mouvement d’occupation de la Censive et du château du Tertre qui prend de l’ampleur, la direction de l’Université en lien avec la préfecture a décidé de lever l’expulsion des lieux. C’est une avancée. Une avancée qui s’est réalisée grâce au rapport de force que nous avons su instaurer toutes et tous ensemble.
Mais jusqu’à quand ?
Nous ne sommes pas duppes, les menaces qui pèsent depuis maintenant une semaine ne sont pas éteintes et nous savons que les expulsions se feront au moment propice, lorsque la fac sera désertée.
Cette levée est provisoire. Nous ne pouvons donc nous permettre de relâcher nos efforts.
Nous voulons une garantie que les mineurs isolé-e-s ne soient pas mis à la rue pendant les vacances de Noël et qu’ils aient la possibilité d’avoir un toit au-dessus de leur tête et un endroit où dormir au chaud pendant cet hiver.
Cette garantie inclut la non-expulsion du rez-de-chaussée du bâtiment Censive, mais également du château du Tertre, avec bien sûr la remise en route du chauffage et de l’eau dans celui-ci. Il s’agit des revendications à court terme. Mais nos souhaits dépassent cette temporalité. Nous voulons surtout que les pouvoirs publics fassent leur devoir et qu’ils proposent enfin des logements décents pour toutes et tous.
L’urgence est toujours là, et nous soutenons l’appel à la grève déjà portée par Solidaire étudiant-e-s.
Pour soutenir cet appel et le mouvement général d’occupation, nous, étudiant-e-s en géographie de l’Université de Nantes, avons réalisé une action de blocage dans le bâtiment Tertre ce vendredi matin.
L’objectif derrière cette action était de décentraliser la lutte sur le campus et de toucher directement les étudiant-es, largement démobilisés.
C’est aussi d’avoir encore plus de visibilité qu’à l’heure actuelle, et casser la routine estudiantine qui se préoccupe principalement de ses examens de fin de semestre.
Nous sommes toutes et tous concernés. Multiplions les actions qui amèneront à la victoire.
Soyons fort-e-s, soyons nombreux-ses.
Le Groupe Autonome des Géographes"

... [+ Lire la suite]

Communiqué de Heavy Heart

14 décembre 2017

"Ce soir, jeudi 14 décembre 2017, nous jouons au Pôle Étudiant de l’Université de Nantes. Étant donné la situation, il nous paraît important d’expliquer le maintien de notre présence à ce concert.

A la fin du mois de novembre et à la suite de l’expulsion de l’ancienne école des Beaux-Arts, des jeunes exilé.e.s, étudiant.e.s et personnes solidaires décident de réquisitionner et d’occuper les salles du rez-de-chaussée du bâtiment Censive de la Faculté, puis le Château du Tertre. Mais depuis lundi soir, le président de l’Université fait planer une menace constante d’expulsion par les flics, prétextant des raisons fallacieuses et mensongères, offrant des réponses hypocrites et gravement insuffisantes à la situation. A l’heure où nous écrivons ce communiqué, la résistance s’organise et se déploie, et aucune expulsion n’a encore eu lieu.

Dans ce contexte, il aurait été tout à fait logique et justifié d’annuler notre présence à cette soirée. De refuser de jouer au pôle étudiant de l’université de Nantes, université dont le président ne peut opposer que la violence et la répression quand des personnes s’organisent ensemble pour investir des lieux inoccupés et y vivre avec des personnes à la rue, et ainsi profiter de cette brèche pour ouvrir un monde dans lequel la vie est possible, dans lequel des pratiques autonomes et autogestionnaires se construisent et s’expérimentent.
Car comme l’a écrit un ami, « s’accaparer le Château du Tertre et le garder c’est tenter de faire de nos puissances un monde dans lequel des revendications d’exilé.e.s se battant pour avoir accès aux conditions de vie les plus basiques trouvent autant leur place que celles d’étudiant.e.s essayant de construire un espace d’expérimentation pérenne de l’autonomie à la fac. Et c’est dans l’ouverture de ce monde qu’il semblerait que l’on commence à entrevoir la possibilité de vivre la vie de château. »

La seule raison qui nous pousse à venir jouer est stratégique : profiter de la situation pour donner un écho, une résonance à cette lutte. Se saisir de l’occasion pour, à notre échelle, soutenir ce mouvement d’occupation. Lors de notre concert, des exilé.e.s et personnes impliquées feront une intervention. Elle aura pour objectif de rappeler la situation intolérable des migrant.e.s à Nantes, et plus globalement présenter ce qui se joue dans ce mouvement. Par ailleurs, puisque l’argent est parfois - et même trop souvent - le nerf de la guerre, nous avons décidé de reverser la totalité de notre cachet - à savoir, 200€ - au collectif qui fait vivre l’occupation du château et de la fac.

Cette décision n’est pas que le fruit des circonstances, et participe d’une vision plus globale et politique de l’existence de notre groupe. La musique n’est et ne sera jamais pour nous une fin en soi, mais un moyen de lutte politique, un terrain d’expérimentations où l’entraide, l’amitié, la complicité et la solidarité priment.

A nous la vie de château ! A bas les expulseurs !"

https://www.facebook.com/heavyheartnantes/

... [+ Lire la suite]

29 novembre - Communiqué intersyndical

29 novembre 2017

Voici le communiqué de l’intersyndicale, membres du personnel de l’Université de Nantes, qui soutient les occupations et qui revendiquent également un lieu d’accueil centrale et cruciale pour tous les jeunes mineur.e.s ! Peut-être l’ancienne école des Beaux-Arts qui fait partie des 15 lieux à réinventer de Nantes, selon sa communication policée ?
La solidarité est la seule voie qui nous mènera à la victoire !

Les frontières assassinent, des papiers pour toutes et tous !

... [+ Lire la suite]

Événements


Fil info


23 janvier

La vie suit sont cours à la fac, la période un peu creuse des vacances et partiels touche à sa fin et doucement mais surement les soutiens et activités reprennent.

Pour organiser tout ça au mieux, la motivation et les énergies de chaqun.e sont nécessaires.
Pour celles et ceux qui sont impliqué-e-s dans cette occupation, une AG se tiendra demain à 18h en Censive : actu, perspectives et groupes de travail au programme, on espère qu’il en sortira plein de nouveaux rendez-vous et activités à vous transmettre !

Vendredi 12 janvier

La vie suit son cours en cette période de partiels où nous avons fort besoin de votre soutien matériel et physique.

Nous nous préparons à rejoindre la mobilisation du samedi 20 pour exiger un logement inconditionnel pour tou-te-s avec ou sans papiers et rappeler nos envies de Beaux-Arts...

Dès Lundi 15, en soirée vous pourrez trouver des affiches pour cette manif, au château du Tertre, n’hésitez pas à passer en prendre pour en coller dans des lieux de passage.

Nous aurons aussi des tracts dans la semaine, si vous voulez bien nous aider à en distribuer au moins sur le campus alors c’est chouette !

Pour finir, vendredi 19 à partir de 14h30, vous pourrez nous rejoindre en Censive pour finaliser les préparatifs de manif (pancartes, slogans et autres). Cartons, tasseaux, scotchs, marqueurs etc seront les bienvenus !

Et sinon on galère un peu en ce moment à approvisionner correctement les lieux en nourriture et produits d’hygiène alors pensez à nous ! Merci.

Listes de besoins


Besoins urgents !

Le 23 janvier

Besoin urgents de :

  • Riz, couscous, huile, sauce tomate, œufs etc
  • Petit dej : lait, jus de fruits, céréales, brioches, chocolat (carreaux, poudre, pâte à tartiner...), thé sachets, café soluble, sucre...
  • PQ, sacs poubelle, serpillères...
  • Gels douche, dentifrices, brosses à dents et autres produits d’hygiènes

Liste besoins nourriture

Liste générale

On a toujours besoin de tout un tas de choses pour mener toutes nos activités confortablement, hésitez pas à nous apporter quoi que ce soit parmi ces choses !

Cliquez sur les listes pour plus de détails :